Sunday, August 05, 2012

Gabriel Knight 3 - La moustache tranquille





Une fois n'est pas coutume, ne parlons pas d'un mauvais jeu, mais plutôt d'un jeu honorable avec un passage parfaitement scandaleux.

Nous sommes en 1999. Le jeu vidéo se remet petit à petit de mutations successives : passage au suport CD, accélération 3D... Une série permit de suivre cette évolution à elle seule. Gabriel Knight. Le premier, sorti sur support disquette a des graphismes en VGA 256 couleurs, le second est entièrement filmé avec acteurs réels, le troisième est l'un des premiers jeux d'aventure entièrement en 3D. En 3D moche. Trois jeux, trois styles graphiques différents. Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle se distingue Gabriel Knight.

Et vous me connaissez, je ne vais pas vous parler des qualités, pourtant elles sont assez nombreuses dans la série : qualité d'écriture relativement élevée pour l'époque, scénarios inspirés de faits historiques réels... Le jeu qui nous préoccupe aujourd'hui se focalise sur le mystère de l'abbé Saunière et du trésor que le curé y aurait découvert à Rennes-le-château.

Un scénario énigmatique, plombé par une énigme à la con. Une seule énigme, qui a elle toute seule a mon humble avis a tué entièrement le genre du jeu d'aventure point&click pour quelques années. Un effet bulle. A force de chercher chaque jour des combinaisons d'objets un peu plus compliquée, cette fois ci les game designers ont pété une durite.

J'aurais pourtant du me méfier quand un beau jour dans un magazine de soluce, alors que je n'avais pas encore le jeu j'avais pu lire cette phrase :

"Utilisez la préparation hémorroïdaire sur la fenêtre pour la décoincer."




L'enigme du chat à moustache.

Mise en situation :
Gabriel Knight est à la demande d'un prince albanais à Rennes-le-chateau pour enquêter sur le kidnapping d'un bébé. Rennes-le-chateau serait un bled parfaitement paumé s'il ne y'avait pas ce fameux mystère de l'abbé Saunière. Inutile de dire que l'on ne trouve pas de métro à Rennes-le-chateau, et que le réseau de bus désservissant cette commune de 93 habitants est légèrement insuffisant.

Gabriel n'a qu'une envie : explorer les alentours. Et pour ça, il lui faut louer une moto... Sauf que bien sur, dans un jeu d'aventure, rien n'est aussi simple qu'il n'y en a l'air. Toutes les motos sont déjà réservés. Gabriel n'a qu'une solution: usurper l'identité d'un des locataires, et il pense bien sur à son meilleuir pote, présent  ici également (quelle coincidence!) pour cela : Mosley.

On comprend rapidement qu'il faut se déguiser en Mosley pour pouvoir louer la moto, et on bascule immédiatement dans un cauchemar de torture illogique.




-La première chose à faire est de voler le passeport de Mosley. Pour cela, il faut semer des bonbons un peu partout pour lui piquer quand il dépasse de la poche arrière de son pantalon alors qu'il se penche pour se ramasser. Parfait. Jusque là rien d'exceptionnel (malheureusement).

Ensuite, on monte crescendo.
-Pour se déguiser en Mosley vous aurez besoin de sa veste ainsi que de sa casquette, car c'est bien connu, il suffit d'avoir la même veste et la même casquette que quelqu'un sur un passeport pour avoir immédiatement la même tête ! Surtout sur un passeport ou on porte une casquette sur la photo, bien entendu !

Vous me direz, ouais, c'est soft, j'ai vu pire, dans Runaway, Day of the Tentacle par exemple....
Alors accrochez-vous. Prenez mon bras, ne le lachez pas, car le voyage dans le puzzle design que nous allons faire ne vous laissera définitivement pas indemne.

Bien évidemment, la veste et la casquette ne suffiront pas à tromper la vigilance du loueur. L'objet indispensable, d'après Gabriel, pour ressembler à Mosley, c'est une fausse moustache. Une fausse moustache. Oui.

C'est à ce stade que vous commencez à avoir un moment d'arrêt, de doute, de circonspection. Une fausse moustache ? Aurais-je eu une hallucination ? Il me semblait pourtant que Mosley......



(Mosley. Ouaip. Pas de moustache.)

Néanmoins, le meilleur moyen de lui ressembler dans le jeu reste cette fausse moustache. Je réecris cette ligne, parce que je pense qu'on ne peut pas être assez clair ici : POUR RESSEMBLER A UN MEC SANS MOUSTACHE, GABRIEL DECIDE DE TROUVER UNE FAUSSE MOUSTACHE.

Et là vous vous dites, "comment est ce possible ? Comment ces développeurs sont passés à coté d'une telle incohérence ? Ils sont pourtant expérimentés chez Sierra.". Et bien rassurez-vous, ils ne sont pas passé à coté. L'étape suivante du puzzle : Mosley n'ayant pas de fausse moustache et vous en voulant une, il convient de remédier au problème.... mais comment ? Facile ! EN DESSINANT UNE PUTAIN DE MOUSTACHE SUR LA PHOTO DU PASSEPORT !

Logique de jeu d'aventure !

Tout est normal !

En plus ça ne se verra pas du tout !

Et là, vous riez. Vous vous dites "haha, c'est bon, j'ai résolu ce puzzle illogique, c'est vrai que c'était n'importe quoi !" Sauf que vous oubliez un détail :  où trouver une fausse moustache à Rennes-le-chateau ?  Pour ne pas vous gâcher la surprise, je me permets ici de vous décrire la séquence suivante comme aurait du l'écrire un magazine de jeu vidéo de l'époque, avec un parfait sérieux, sans sourciller.


Comment se fabriquer une fausse moustache

1.
Retournez dans votre chambre d'hôtel. Dans le placard, décoller le scotch qui était jusque là collé sur le cintre. L'endroit parfait pour coller un scotch.
2. Trouver un chat.
3. Remarquer comme le chat se cache régulièrement dans un trou sous une porte.
4. Coller le scotch dans le trou.
5. Faire peur au chat. Le chat se réfugie dans le trou, perdant quelques poils à cause du scotch. Et voilà vous avez fabriqué une fausse moustache à base de poils de chats !

Mais ca n'est pas tout.

Vous vous dites qu'on ne peut pas tomber plus bas ?

Parce que bon, comment vous faites pour vous mettre les poils de chat sur la tronche  ? Le scotch est déjà utilisé ! Hein ? Avec de la colle ? Avec un autre scotch. Que nenni.

6. Retournez dans la cuisine de l'hotel.
7. Piquez un échantillon de sirop d'érable.
8. Barbouillez vous la gueule de sirop d'érable.
9. Appliquez soigneusement les poils de chats !

Et voilà ! Vous avez fabriqué une fausse moustache a base de poils de chats pour ressembler à un mec qui n'a pas de moustache ! L'histoire peut continuer à avancer. Une histoire de bébé kidnappé, mais bon, on a pas que ça a foutre, on a des moustaches a base de poils de chat a fabriquer nous...

Putain, j'aurais du me méfier quand dans l'épisode précédent on m'avait demandé de cacher un coucou suisse dans un pot de fleur pour distraire un garde pendant sa ronde...

(Les chats, fournisseurs officiels de Moustache depuis 1999).