Monday, September 25, 2006

The Bible Game

Il existe une catégorie de joueurs méconnu. Les "Christian Gamers". Vivant dans leur bulle, ceux ci ont des critères absolument phénoménaux pour la notation des jeux (ils ont des sites spécialisés, sisi) au travers de leurs Christian Gaming sites....

Au delà des critères de gameplay, de graphismes, de fun, il y a un truc vachement plus important pour cette catégorie de gens : le jeu est il vecteur d'une bonne morale chrétienne ? Celle ci s'apprécie en fonction des élements suivants

-Gore ?

-Présence de symboles sataniques

-Nudité/Semi nudité

-Magie


Ainsi, si on est guere surpris que ChristianAnswers.NET n'apprécie pas énormement Doom, GTA, et Dead or Alive Beach Volley, on est un peu étonné de voir qu'ils considèrent Zelda Windwaker comme un jeu profondément pervers et immoral, et pour causes, on y jette des sorts et on y fait mention d'autres dieux. "Vous trouvez peut être cela ridicule, mais demandez un peu a votre pasteur ce qu'il en pense !" trouve t'on, comme argument massu, dans la review du même jeu.



Bien sur c'est aux Etats Unis que ca se passe. Vous l'aurez compris, et pas seulement a cause de l'emploi d'anglicismes.

Mais les Mormons (car je suppute que c'est avant tout eux qui sont concernés)ne font pas que tester des jeux. Ils en FONT.


( Un jeu chrétien ...)




Alors, bon, on connaissait déjà un titre infame : Bible Adventures sur NES et Genesis, collection de 3 mini jeux completement débiles basées sur l'Arche de Noé, ou encore sur ce passage ou la mere de Moise doit protéger son bébé des egyptiens : un gameplay hérité de Super Mario 2, ou Bébé Moise remplace le poireau (il est possible de le balancer aussi).





Autre exemple, The Bible Game sur PS2.

J'avoue, c'est mon premier jeu biblique. Mais j'ai eu une hallucination toutes les 30 secondes. Je n'y aie joué que 20 minutes mais ca reste une expérience extremement traumatisante.
Le jeu se présente comme un jeu télévisé, et a l'instar de George Beller ou du Juste Prix, on commence par choisir un avatar. Garcon ou fille. Mais Garcon ou Fille... blanche. Forcément. Meme s'il a une casquette a l'envers. Et se prend pour un rappeur. Ils ont tous des attitudes cools, mais au moment ou l'ordinateur choisit de nommer ses personnages, ils leur affublent de nom un peu rétrogrades, comme "Jacob" ou "Isaac". Le ton est donné.

(bon ok y'a un asiat aussi, mais il est très américanisé)

Le jeu est ensuite un multi épreuve relativement classique, mais ne portant que sur l'ancien testament. Fichtre, ca sert a quoi d'avoir un habillage chrétien sur ce qui n'est d'autre qu'un jeu juif ? Peut être, pour envoyer un signe de rapprochement entre les religions, qui sait ?

Une fois l'intro effectuée, un animateur qui se prend pour un mec cool vous fait tirer au sort un type d'épreuve. On a droit a un "Bible Trivia" qui pose des questions sur des passages de la Bible dont je n'ai jamais entendu parler. Parfois, c'est un jeu d'association, genre Memory, ou on doit associer des paires (Noé / Arche, Adam / Eve , Prêtre / Enfant, etc...).


(J'ai bien fait d'écouter au catéchisme !)

Ma partie a commencé sobrement. Et puis s'est enfoncé de plus en plus dans le délire le plus total.

Tout d'abord, j'ai eu la "joie" de découvrir les Mini-jeux. Ceux-ci commencent systématiquement par l'animateur qui se met a hurler "LET THERE BE LIGHT !", possiblement la phrase la plus cool de la culture chrétienne. On a ensuite des trucs idiots genre une sorte de DDR ou il faut grimper l'échelle de Jacob, attirer des lions dans un piege, descendre le mur de Jericho, ou jeter
des pierres aux Phillistins... Le tout sur fond de rock chrétien... Sauf un jeu, inspiré de la Création, ou on a droit a une musique soul et un monsieur qui nous lit les premiers versets de la Genèse... façon Barry White. ("Au début il n'y avait rien... oh baby...")


(L'échelle de Jacob)

J'étais déja dans une expérience surréaliste. Le pire est survenu juste après. Un des joueurs controlé par l'ordinateur est tombé sur la case Colere de Dieu ("WRAAAAAAAATH OF GOOOOOOOOOOODDDDDDD !!!" se met alors a hurler l'animateur) , des grenouilles sont tombées du ciel et le joueur a perdu tout ses points. Voila une véritable leçon de vie chrétienne : la colère de Dieu est profondément injuste et tombe toujours completement au hasard. Qui aurait cru que j'aurais pu être d'accord avec un jeu chrétien ?

C'est a nouveau mon tour de jouer. Je tombe encore sur une autre de ces foutus cases spéciales, et on m'annonce que tout les points que je gagnerai dans cette partie seront reversés a mon concurrent. Evidemment, tout joueur normalement consitué se dit "Super ! Je vais faire expres de jouer comme un pied !"

Mais un rappel a l'ordre s'affiche a l'écran. "Vous pouvez bien sur faire exprès de mal jouer... mais Dieu le saura.". BORDEL DE MERDE ! Je suis cerné ! Et non, ne croyez pas que le jeu vous punit, le jeu vous dit carrément que si vous êtes mauvais joueur, vous irez en ENFER !

Bordel ! Même contre un adversaire CPU ?! Dieu ne veut pas que je triche contre ma PS2 ?

Le mini-jeu commence : un vulgaire jeu de Pachinko (voir "Le Fakir" dans Le Juste Prix), completement aléatoire. On peut faire expres de mal jouer a ca ? Au bout de 20 minutes (temps que j'ai paramétré), la partie s'acheve, et je finis second sur quatre. Pas mal. Mais nom de dieu, quelle expérience surréaliste...



Alors je pars a la recherche d'autres titres du genre... et j'ai un second choc. Je tombe sur un jeu de danse chrétien. Avec de la musique uniquement chrétienne donc.

Et son expansion pack "Hip Hop Chrétien".

Et je suis resté, la, comme ça, la bouche ouverte pendant 3 bonnes minutes devant mon écran, a lire une review..

http://www.digitalpraise.com/pdf/breakthroughgaming.pdf







Vu sur le site d'IGN : et la tout est dit.

Friday, September 08, 2006




Avec une PS2, aussi, tu peux tout faire (voir article précédent).

On dit souvent qu'il faut avoir un esprit sain dans un corps sain (mens sana in corpore sana, aurais-je dit si j'avais voulu me la péter avec des locutions latines), maintenant que l'on a vu que
les PCs ne peuvent rien pour votre psychologie (et qu'ils sont même dangereux pour votre santé mentale), il est interessant de voir ce que la PS2 peut faire pour vous. Bien sur, pour la santé mentale, il faudra repasser, ce qui est compréhensible si on se souvient qu'on nous l'a vendu avec des hommes a tête de canard. Merci David Lynch !

Je ne sais pas si vous vous souvenez de cette histoire de gameboy transformé en outil pour surveiller ses problemes cardiaques utilisés de façon experimentales dans les hopitaux. Et bien, la PS2 elle fait mieux que ça. Les vieux, ils sont foutus. Mais VOUS, vous ne l'êtes pas.

Yourself Fitness! est un programme qui peut considérablement améliorer votre espérance de vie, votre santé générale, et vous aider a draguer les filles en acquérant un corps de rêve. La contrepartie est qu'il est extremement humiliant de se faire engueler par une PS2.

C'est très sérieux.


Votre future bourreau. Il y a pire.


Etrangement, cette bizarrerie vidéoludique est extremement bien foutue.

Le "jeu" commence par une mise en garde. D'habitude, on a droit a des mises en garde sur l'épilepsie genre : "Pause tout les 2 heures", etc.. Et bien c'est beaucoup plus inquiétant dans Yourself! Fitness. On vous prévient que vous si vous avez des problemes cardiaques, ou que si vous sentez que vous êtes en train de mourir pendant que vous "jouez", et bien il faut arrêter et consulter un médecin.

Ok.

Apparait alors une blonde. Bien modélisée et bon lipsync. Elle commence poliment par vous demander votre nom, comme si elle en avait au fond, quelque chose a foutre. Mais vous avez intéret a en profiter, parce que direct elle devient méchante.



Elle vous demande d'abord votre taille, en pieds et en pouces, puis votre poids, en livres. Une fois ceux-ci rentrés, elle ne dit rien,  mais on sent qu'elle en pense pas moins. Ouhla salope. Oui je sais, j'ai 3 kilos en trop, nia nia nia ! Ensuite, il faut prendre notre pouls au repos. Mais le pire est a venir.

Avec un jeu pareil, on se doutait qu'il allait falloir bouger. La miss vous demande donc de faire des sauts sur place pendant 2 minutes et de reprendre votre pouls. Vous n'avez pas l'air con.

Le drame arrive : quand vous devez sélectionner votre pouls, il y a un MAXIMUM, et il est somme toute assez bas. Si vous avez au dessus... vous sentez un sentiment de honte vous envahir. Pire. Vous vous demanderez si vous n'êtes pas sensé être déjà mort. Tant pis on sélectionne le maximum.

Encore une fois, la jeune fille ne dit rien. Mais elle en pense toujours autant voir plus. Fort heureusement, les programmeurs ont oublié de programmer l'expression faciale "choquée / scandalisée".


Non mais là tu rèves...

S'ensuivent une serie d'exercices physique qui vont aider la Kutaragette (la PS2, ignares) a déterminer votre état de santé général : combien de pompes, d'abdos etes vous capables de faire, etes vous capable de vous toucher les doigts de pied jambes tendues en étant assis....

Une fois ceci fait, la Kutaragette ne veut pas vous alarmer, même si c'est alarmant.

Le soft commence pour de vrai.

Selon votre état de santé général, le logiciel se met à déterminer un programme d'activité pour améliorer votre force physique, votre respiration, souplesse, abdos, coeur, etc... Les exercices précedemment effectués servent a déterminer les trucs a travailler en priorité. Rapidement,
la Kutaragette se transforme en Adolf Hitler et vous IMPOSE un programme d'exercice. 30 minutes le lundi, le mardi, repos le mercredi, 30 le jeudi... Wargh ! Et autant vous le dire tout de suite, si vous n'allumez pas la console le jour voulu, elle vous enguelera.


Le "jeu" vous propose alors une série d'exercices, genre GymTonic ou la pub pour le 118218 : vous selectionnez ce que vous voulez travailler et hop, vous vous agitez comme un taré en reproduisant les mouvements de la nana. Il y a heureusement, un mode "pause".
Une autre option pour les gens stressés concerne le jardin zen, vous pouvez aussi faire du Yoga grâce a la PS2. Avouez que vous l'aimez. Au bout de quelques journées d'exercice, vous pourrez constater vos progrès et réajuster le programme d'entrainement.

Mais il ya quand meme un truc absolument scandaleux, meme si vous trouvez l'idée géniale : le débloquage.


Surtout, ne pas péter...


Oui oui, comme dans les jeux de caisse, mais en plus pernicieux. Bien sur, on peut débloquer des nouveaux décors mais le pire est pas là : au début, vous etes quasiment contraint de vous entrainer sur du hiphop ou de l'électro.
J'ai donc éteint la console au bout de 15 minutes.

Mais pourtant, et bien j'aime bien ce truc !!! Il suffisait d'y penser ! Dans ton cul, Dr Kawashima !

Prochain titre ? Et bien vous n'allez pas en croire vos yeux.

PS : Allez, je sors de ma mauvaise foi. C'est AUSSI sorti sur XBOX et PC.